Lucrezia Borgia – G. Donizetti

Télécharger livret Vo / Vf

ici

 


Compositeur Gaetano Donizetti
Librettiste Felice Romani
Genre Opéra en 2 actes
Création à la Scala de Milan le 26 décembre 1833.
Personnages Alfonso d’Este, duc de Ferrare (baryton) / Lucrezia Borgia (soprano) / Maffio Orsini (contralto) / Gennaro, jeune gentilhomme au service de Venise (ténor) / Liverotto, jeune gentilhomme au service de Venise (ténor) / Vitellozzo, jeune gentilhomme au service de Venise (basse) / Gazello (basse) Rustighello, au service de Don Alfonso (ténor) / Gubetta, au service de Lucrezia (basse) / Astolfo, au service de Lucrezia (ténor) / Gens d’armes, officiers, et nobles de la République de Venise courtisans de Don Alfonso ; dames de compagnie, moines capucins, etc.
Argument

En près de trente ans, entre 1818 et 1848, Donizetti composa soixante quatorze opéras, dont Lucrezia Borgia, alors qu’il était âgé de trente-six ans.
Bien qu’elle ne fasse pas partie des ouvrages de Donizetti les plus couramment programmés, ce drame romantique si sombre n’en demeure pas moins d’une force éclatante tant son rôle-titre demande de virtuosité dans la voix et de puissance tragique dans l’interprétation.
D’ailleurs, Montserrat Caballe, éblouissante et magnifique bel cantiste fit ses débuts aux Etats Unis dans le rôle si exigeant et mélodramatique de Lucrezia.

Résumé

Empoisonneuse célèbre et beauté diabolique, Lucrèce Borgia, pensant une fois encore supprimer ses ennemis, empoisonnera son fils illégitime, seul homme à trouver grâce à ses yeux. Inconsolable, elle le suivra dans la mort.

Prologue

A Venise dans un palais, Lucrèce Borgia (soprano), masquée, reconnaît dans le jeune homme assoupi qu’elle admire, Gennaro (ténor), son fils illégitime, qu’elle abandonna enfant. Il se réveille et s’éprend d’elle. Maffio Orsini (contralto), l’un de ses amis, arrive sur ces entrefaites et lui révèle la noirceur de cette femme, séductrice et empoisonneuse de tant d’hommes. Eclairé, Gennaro, se détourne alors plein de haine.

Acte 1

Le duc Alfonso (baryton), quatrième mari de Lucrèce est jaloux de Gennaro, qu’il prend pour un rival. Alors que ce dernier outrage le nom des Borgia, il l’arrête. Lucrèce condamne à mort le responsable du délit, avant de découvrir l’auteur du forfait ; elle supplie en vain son époux de le gracier. Alfonso verse alors pour Gennaro le vin empoisonné des Borgia, mais Lucrèce, restée seule avec son fils, lui administre l’antidote et lui ordonne de fuir.

Acte 2

Le lendemain, lors d’un banquet, Lucrèce a empoisonné le vin que tous ses ennemis réunis viennent de boire, sans savoir que Gennaro est parmi eux. Se rendant compte de sa méprise, elle lui avoue être sa mère et lui propose l’antidote, qu’il refuse, préférant mourir avec ses compagnons. Désespérée, elle boit la coupe empoisonnée et s’effondre.

Unable to display PDF
Click here to download

Gaetano Donizetti


Fils d’un employé, il se voua à la carrière musicale malgré son père qui le destinait au barreau. Donizetti étudia sous la direction de Simon Mayr à Bergame puis sous celle du père Mattei, contre-pointiste, à Bologne, se limitant, à ses débuts à des compositions religieuses dans un style strict.

De retour dans sa ville natale, en 1814, où il occupa un poste à l’église de Santa Maria Maggiore, il ne put toutefois résister longtemps à l’attrait de la scène éprouvé par tous les compositeurs italiens et, cinq ans plus tard, il fit représenter son premier opéra, Enrico di Borgogna, à Venise.

Il obtint un succès d’estime, tandis que plusieurs parmi les 19 autres opéras écrits de 1818 à 1828 L’Ajo nell’ imbarazzo, Elvira, Alfredo Le Grande, Olivo e Pasquale. Alahor in Granada, Chiara e Serafino, (entre autres), obtinrent un plus grand succès.

Il obtint son premier vrai « triomphe » en 1828 à Naples avec Esule di Roma.

Aidé par une créativité et une force de travail peu communes, il enchaîna alors les succès, de Naples à Gênes. Il fit représenter à Milan en 1831 Anna Bolena.

En 1834, Donizetti fut nommé maître de chapelle et professeur de composition au conservatoire de Naples, puis, en 1836, maître de contrepoint au même conservatoire.

Il vint en 1835 à Paris où il donna Marino Faliero ; il composa la même année à Naples, en six semaines, la Lucia di Lammermoor, son chef-d’œuvre, qui fit bientôt le tour du monde.

 


 

 

 

From Wikipedia™, this document is available under the terms of the GNU FDL at : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaetano_Donizetti

 

The GNU FDL is available at : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html

 

 

Ecouter

⇓ Merci d’avance! ⇓


    No Twitter Messages.