L’Enfant et les sortilèges – M. Ravel

Télécharger livret Vo / Vf

ici

 


Compositeur Maurice Ravel
Librettiste Sidonie-Gabrielle Colette
Genre Opéra en 2 parties
Création le 21 mars 1925 à l’Opéra de Monte-Carlo
Personnages Les personnes La Bergère, soprano Un pâtre, soprano Une pastourelle, soprano La Princesse, soprano L’Enfant, mezzo-soprano Maman, contralto Le Petit Vieillard, ténor Les animaux Le Rossignol, soprano La Chauve-Souris, soprano L’Écureuil, mezzo-soprano La Chatte, mezzo-soprano La Libellule, contralto La Rainette, ténor Le Chat, baryton Les objets La Tasse chinoise, contralto La Théière, ténor L’Horloge comtoise, baryton Le Fauteuil, basse Un chêne, basse Un élément Le Feu, soprano colorature
Argument

Puni par sa mère à rester seul dans sa chambre, un enfant s’en prend furieusement à tout ce qui lui tombe sous la main. C’est alors que la magie entre en scène : un à un, les objets brisés et les animaux meurtris vont s’animer et prendre la parole pour exprimer leurs remontrances et leurs plaintes. Cette tournure féerique et inquiétante permettra à l’Enfant-bourreau de prendre conscience de la cruauté aveugle dont il a fait preuve envers son environnement.

Maurice Ravel


Joseph Maurice Ravel (Ciboure, Pyrénées-Atlantiques, 7 mars 1875 – Paris, 28 décembre 1937), fils d’un ingénieur Genevois et d’une Basque, était un compositeur français de l’époque moderne. Son œuvre, fruit d’une recherche obstinée de perfection et d’un héritage complexe s’étendant de Rameau aux pionniers du jazz, dénote un style original qui, après avoir bénéficié au début du siècle de l’influence impressionniste, s’orienta vers un néoclassicisme plus dépouillé. Reconnu comme un maître de l’orchestration et un artisan méticuleux, Ravel ne s’est jamais départi d’une sensibilité et d’une expressivité qui lui firent évoquer dans son œuvre « les jeux les plus subtils de l’intelligence et les épanchements les plus secrets du cœur » (Le Robert).

Assez peu prolifique (quatre-vingt-six œuvres originales, vingt-cinq œuvres orchestrées ou arrangées), la production musicale de Ravel présente une proportion élevée d’œuvres considérées comme majeures. Le Boléro (1928), les deux concertos pour piano et orchestre (pour la main gauche, 1929-31 ; en sol majeur, 1930-31) et l’orchestration des Tableaux d’une exposition de Moussorgski (1922) sont les quatre œuvres qui ont le plus largement contribué, depuis des décennies, à la renommée internationale du musicien.

 


 

 

 

From Wikipedia™, this document is available under the terms of the GNU FDL at : http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Ravel

 

The GNU FDL is available at : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html

 

 

Ecouter

⇓ Merci d’avance! ⇓



Ce site est disponible gratuitement, un grand merci d’avance de cliquer sur nos publicités afin qu’il le reste.