La Fille du Régiment – G. Donizetti

Télécharger livret Vo / Vf

ici

 


Compositeur Gaetano Donizetti
Librettiste Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges et Jean-François Bayard
Genre Opéra en 2 actes
Création le 11 février 1840 à l’Opéra-Comique de Paris.
Personnages Marie, jeune vivandière (soprano) / Tonio, jeune Tyrolien (ténor) / Sulpice, sergent (basse) / La marquise de Berkenfield (mezzo-soprano) / Hortensius, intendant de la Marquise (basse) / Un caporal (basse) / Un paysan (ténor) / La duchesse de Crakentorp (soprano) / Un notaire Soldats Français, paysans Tyroliens, Seigneurs et Dames Bavarois, Valets de la Marquise
Argument

Compositeur extraordinairement prolifique, c’est à Paris que Donizetti compose « La fille du régiment », son premier ouvrage original en français et sommet du bel canto. On retrouve dans cet opéra, tout son talent mélodique, dans le feu d’artifice vocal qui explose tout au long de l’ouvrage ainsi que dans le si fameux aria pour ténor « ah ! Mes amis, quel jour de fête », qui ne comporte pas moins de neuf contre-ut successifs, ce qui lui valut le nom de « Mont Everest » du bel canto. Bien que fortement décrié au moment de sa création, cet opéra connut un succès éclatant et demeure populaire dans le vrai sens du terme, car il met en scène des personnages ordinaires dans un décor historique, où la joie, l’émotion et les évènements, s’expriment dans une musique tantôt militaire, parfois lyrique, par moment faite de mélodies populaires, invariablement irrésistible et bon enfant. Tous ces éléments en font l’un des trésors du répertoire lyrique français.

Résumé

Au Tyrol pendant les guerres napoléoniennes.
Marie une jeune vivandière orpheline et pleine d’esprit, adoptée par un régiment de grenadiers tyroliens veut épouser le jeune paysan qui est devenu soldat par amour pour elle. Après de nombreux rebondissements et autant d’aventures, à commencer par les retrouvailles avec sa mère, une aristocrate ridicule et rétrograde, l’amour triomphera et la naïveté, l’humour et l’idéalisme de Marie, auront raison de la risible Marquise.

Acte 1

Fuyant l’Autriche , la marquise de Berkenfield (soprano) se retrouve au milieu d’un régiment dont la mascotte, la cantinière Marie (soprano), jeune fille orpheline recueillie par le sergent Sulpice (basse) et son bataillon, désire épouser le jeune paysan Tonio (ténor) qui s’est engagé par amour pour elle. C’est alors que Sulpice découvre que Marie est la nièce de la marquise, qui l’emmène vivre en son château, pour refaire son éducation.

Acte 2

Bien que promise par l’aristocrate à un jeune noble, Marie, quand elle revoit Sulpice et tous ses anciens camarades, aspire à reprendre sa vie d’autrefois. C’est alors que la Marquise révèle au sergent être la mère de Marie, fruit d’une liaison illégitime. Eclairée sur ses origines par Sulpice, Marie se résout à signer l’acte de mariage. Mais quand le régiment surgit avec Tonio, devenu capitaine, à sa tête, Marie chante son enfance heureuse avec le régiment et réussit à émouvoir la Marquise qui l’unit au jeune officier.

Unable to display PDF
Click here to download

Gaetano Donizetti


Fils d’un employé, il se voua à la carrière musicale malgré son père qui le destinait au barreau. Donizetti étudia sous la direction de Simon Mayr à Bergame puis sous celle du père Mattei, contre-pointiste, à Bologne, se limitant, à ses débuts à des compositions religieuses dans un style strict.

De retour dans sa ville natale, en 1814, où il occupa un poste à l’église de Santa Maria Maggiore, il ne put toutefois résister longtemps à l’attrait de la scène éprouvé par tous les compositeurs italiens et, cinq ans plus tard, il fit représenter son premier opéra, Enrico di Borgogna, à Venise.

Il obtint un succès d’estime, tandis que plusieurs parmi les 19 autres opéras écrits de 1818 à 1828 L’Ajo nell’ imbarazzo, Elvira, Alfredo Le Grande, Olivo e Pasquale. Alahor in Granada, Chiara e Serafino, (entre autres), obtinrent un plus grand succès.

Il obtint son premier vrai « triomphe » en 1828 à Naples avec Esule di Roma.

Aidé par une créativité et une force de travail peu communes, il enchaîna alors les succès, de Naples à Gênes. Il fit représenter à Milan en 1831 Anna Bolena.

En 1834, Donizetti fut nommé maître de chapelle et professeur de composition au conservatoire de Naples, puis, en 1836, maître de contrepoint au même conservatoire.

Il vint en 1835 à Paris où il donna Marino Faliero ; il composa la même année à Naples, en six semaines, la Lucia di Lammermoor, son chef-d’œuvre, qui fit bientôt le tour du monde.

 


 

 

 

From Wikipedia™, this document is available under the terms of the GNU FDL at : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaetano_Donizetti

 

The GNU FDL is available at : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html

 

 

Ecouter

⇓ Merci d’avance! ⇓



Ce site est disponible gratuitement, un grand merci d’avance de cliquer sur nos publicités afin qu’il le reste.